Le 9 avril, célébrons le 100ième km de haies champêtres plantées!

Face aux défis écologiques actuels, la plantation d’arbres a le vent en poupe ! Et pour cause, l’arbre peut nous aider à relever ces défis parce qu’Il favorise la régénération et le maintien des sols et contribue à restaurer la biodiversité. Il participe également à l’atténuation des aléas climatiques .

Conscient de ces enjeux, un ensemble de citoyens, acteurs du développement agricole et rural, convaincu du retour nécessaire de l’arbre et de la haie champêtre dans nos paysages fonde en mars 2014, l’association Arbres et paysages de l’Aude.

Depuis l’association soutient et accompagne la plantation de nouvelles haies champêtres, diversifiées et résilientes, constitué d’essences naturellement présentes sur le territoire et produites par les pépinières départementales de l’Aude.

Le 9 avril 2022, l’association célèbre le 100ième kilomètre de haies champêtres plantées dans le cadre des projets qu’elle accompagne. Aux alentours de 12h30, un micocoulier symbolique sera planté au domaine de Beauregard à Bizanet, à l’occasion de la fêteOh, vin Diou- organisée par Karine et Nicolas Mirouze : Vignerons en biodynamie, les arbres ont leur place dans leurs cultures depuis plusieurs années. A 14h, Grégoire Albisetti, raconteur passionné rendra hommage aux arbres et à la vigne, une union fructueuse et délicieuse, accompagnée de la dégustation des vins du domaine.

Un Rendez-vous à ne pas manquer !

Les agriculteur.trice.s sont les acteurs principaux de l’agroforesterie. Ces pratiques ne peuvent se déployer que sous leur impulsion, leur implication et leur décision à planter. Ils sont pour nous les meilleurs ambassadeurs et les meilleures ambassadrices.

Afin que nous puissions organiser au mieux cette journée, nous vous invitons à vous inscrire grâce au formulaire ICI ou nous contacter par téléphone au 07 71 17 94 71 ou par mail sensibilisation@arbresetpaysages11.fr

MERCI 🙂

Le temps des visites…

Depuis le mois d’avril, l’équipe d’Arbres et Paysages 11 est repartie sur les routes de l’Aude à la rencontre des planteur.euse.s. L’objectif de ces visites est soit, de réaliser un suivi des plantations réalisées sur les 3 années passées, soit de recueillir les informations nécessaires à la conception des projets à venir auprès des nouveaux et nouvelles planteur.euse.s.

Les visites de suivi

Les visites de suivi de plantations visent à apporter des conseils sur l’entretien de la haie. Sur les premières années, cela consiste surtout à veiller à la présence de paillage, qui maintient l’humidité aux pieds des plants et limite l’enherbement. Parfois le paillage peut s’avérer insuffisant face au développement des herbacées et dans ce cas, un désherbage mécanique ou un débroussaillage peut être nécessaire. Dans tous les cas, des arrosages peu fréquents mais abondants (15l/plants) seront nécessaires durant les périodes de faible précipitation.

Lors de ces rencontres, les techniciens d’AP11 peuvent également être amenés à conseiller sur la manière de tailler les arbres champêtres. Cela peut être nécessaire dès les premières années, lorsque des rameaux sont endommagés par des animaux ou des passages d’engins, ou lorsque l’on souhaite guider le développement d’un arbre.

Ces visites sont aussi l’occasion pour les techniciens d’AP11 d’avoir un retour terrain sur l’adaptation des essences choisies par rapport au milieu dans lequel elles ont été implantées. (et par rapport au changement climatique)

Les visites de diagnostic

C’est aussi dans cette période estivale que nous venons rencontrer les futurs planteur.euse.s. Ce premier contact doit nous permettre de comprendre le projet, les motivations et objectifs de chacun. Nous nous rendons sur le site de la future plantation pour y découvrir ses spécificités, de topographie, de sol, de végétation déjà présente, etc.,  afin de prendre le maximum d’informations qui nous seront nécessaires pour le choix des essences et le design d’implantation. L’ensemble de ces informations seront ensuite synthétisées sur un document remis aux porteur.euse.s de projets. Ils ou elles seront ainsi autonomes pour la préparation de leur plantation : travail du sol, approvisionnement en paillage et mobilisation des forces vives pour le chantier de plantation.

Notre démarche d’accompagnement ICI

Fiche conseil paillage

03/03 Chantier de plantation participatif

Rejoignez-nous à partir de 9h sur le parking du lac de Régambert avec vos bottes, vos gants et votre pique-nique pour une journée en plein air consacrée à notre belle campagne.

Merci de vous inscrire sur le lien suivant en précisant le nombre de personnes participantes : https://framadate.org/oAwdWsBkYsVfA4rg

Pour plus de renseignements, merci de contacter Juliette Colin –

06 36 41 93 07 – juliette.colin@arbresetpaysages11.fr

Mieux connaitre le programme Agr’Eau ici

Venez découvrir les classes virtuelles proposées par Arbre et Paysage 32 et Ver de Terre Production !

Elles seront en direct sur la chaîne Youtube de Ver de Terre Production. Les vidéos du direct resterons disponibles après la date sur cette même chaîne Youtube et sur le site d’Arbre et Paysage 32.

L’art de planter des arbres, avec Alain Canet, programmé le 14 avril 2020

Conservatoire de fruitiers sur la Voie verte

Atout Fruit, partenaire d’Arbres & Paysages 11, porte un projet de mise en place d’un conservatoire de fruitiers variétés anciennes sur la voie verte qui relie Bram, Mirepoix et Lavelanet.

Les enfants plantent des fruitiers sur la voie verte

Ce projet territorial, pertinent, et sur lequel A&P11 interviendra cherche du soutien, et vous pouvez par simple vote citoyen favoriser son financement : rdv sur la page dédiée.
Plus d’info ? voir la page du conservatoire.

Si vous souhaitez voir d’autres projets à soutenir, voici le lien des Trophées pour la biodiversité en Occitanie.

Congrès mondial Agroforesteries en video

Vous n’avez pu assister au 4° congrès mondial d’agroforesteries ?

Retrouvez sur le web :

En anglais, désolé..:)

19/5 : Journée internationale de l’agroforesterie

Le dimanche 19 mai, au Corum de Montpellier, se tiendra la journée internationale d’agroforesterie « Des arbres dans nos assiettes » : une journée éclectique, gratuite et ouverte à tous, qui ravira petits et grands !

Voir la page de l’événement et/ou Téléchargez le flyer

Est-il possible de faire mûrir des tomates sous les arbres ? Pourquoi faire pâturer des vaches sous des fruitiers ou dans les bois ? Replanter des haies permet-il de ne plus utiliser de pesticides ? Avoir des arbres dans les champs permet-il de produire une alimentation durable et de qualité ? 

Grâce à l’implication de nombreux agriculteurs pionniers partout dans le monde, les pratiques associant les arbres aux cultures et à l’élevage se redéveloppent au Nord et s’enracinent au Sud. Parallèlement la recherche se mobilise pour analyser ces exemples et démontrer leur pertinence. 

La veille du Congrès Mondial d’Agroforesterie, qui réunira des scientifiques du monde entier, venez éveiller vos sens à l’agroforesterie en rencontrant des agriculteurs, acteurs du développement agricole, chercheurs, conférenciers, artistes…venant des quatre coins de notre planète, expérimentant et (ré)inventant ces formes d’agriculture.

Lire la suite « 19/5 : Journée internationale de l’agroforesterie »

1&2/04 : Greffe – installez des fruitiers avec vos vignes

Venez apprendre à greffer les arbres champêtres ! 
Les 1 et 2 avril 2019 à Vic-la-Gardiole et Soumont (34)


Vignes en transition organise une formation autour de la greffe de fruitiers sur la végétation spontanée ou installée dans ou autour de vos vignes.

Pour quoi faire ?
– des haies/arbres autour de vos vignes ? Transformez les en forêt fruitière
– envie d’introduire des fruitiers dans ou autour de vos vignes ? Faites le à moindre coût.
Les avantages ?
Diversifier votre production pour plus de résilience économique et écologique, et ce à moindre coût

Le paysage rural, les haies, les bordures et alentours des vignobles, regorgent souvent d’un patrimoine naturel ignoré, lequel constitue en réalité une véritable ressource s’il est valorisé, et peut ainsi représenter pour l’agriculteur un complément de revenu non négligeable.
Face aux défis environnementaux, climatiques et économiques liés à la production végétale, la mise en culture via la greffe des fruitiers sauvages déjà présents sur un terrain permet de créer une production rapide, qui s’affranchit d’arrosage, et adaptée au climat local.

Infos et inscriptions, c’est par ici !