3/12 à 17h : Saviez-vous que le bois ne brûle pas ?

Léo, de Feu Follet, vient sur une conférence en plein air vous expliquer … le feu !

cropped-norvegienne-0-e1457498371494

Vous pensez tout savoir à ce sujet ? Cette conférence est faite pour vous !Schéma cuiseur Rocket

Non, le bois ne brûle pas, et la plupart des feux actuellement réalisés sont des
gaspillages énergétiques, et des désastres écologiques…

Et pourtant, faire un feu correct, c’est simple comme bonjour !
Il faut juste retrouver quelques bases !

Venez découvrir comment fonctionnent une bonne partie des cuiseurs et chaufferettes de la Fête de l’arbre et ses exposants, avec le principe Rocket stoves.

Cuiseur Rocket

3/12 à 14h : Arbres & Changement climatique

A 14h, salle de l’Abbaye, retrouvez notre tête d’affiche : Ernst Zürcher, qui propose une conférence sur la thématique de la fête :

Arbres & changement climatique : conférence de Ernst Zürcher

Face aux déséquilibres écologiques et climatiques, les arbres révèlent toute une gamme d’interactions subtiles avec leur environnement et constituent un moyen d’atténuation, voire de résolution de la catastrophe climatique en cours.

Les récentes découvertes sur l’eau nous amènent à reconsidérer le rôle joué par les arbres face aux équilibres écologiques et climatiques naturels.
Au-delà du fait d’améliorer la qualité de l’air, d’être des acteurs essentiels dans l’élaboration de sols vivants et dans le maintien des cycles de l’eau, les arbres révèlent toute une gamme d’interactions subtiles avec leur environnement proche ou lointain.
Le potentiel de contribution positive des arbres dans le contexte du réchauffement climatique et des bouleversements démographiques se révèle alors comme étant largement sous-estimé.
Très concrètement, ils constituent un moyen non seulement d’atténuation, mais aussi de résolution de la catastrophe climatique en cours.
Photo ZurcherDe formation Ingénieur forestier et Dr. en Sciences Naturelles à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, suite à une thèse sur la morphologie des arbres et l’anatomie du bois, Ernst Zürcher est chef de projet de la coopération suisse au développement, avec 4 ans d’activités de recherche au Rwanda portant sur les forêts naturelles et l’agroforesterie.
Professeur émérite en sciences du bois et chercheur à la Haute Ecole Spécialisée Bernoise, Architecture, Bois et Génie Civil, avec des projets de recherche en biologie (en particulier chronobiologie), physique et technologie des essences tempérées et tropicales, il est actuellement chargé de cours en Sciences du Bois à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et  de Zürich (ETHZ).

Auteur du livre Les Arbres, entre Visible et Invisible, Actes Sud 2016 – Die Bäume und das Unsichtbare, AT-Verlag 2016

Bandeau

3/12 à 10h : Aigoual, la forêt retrouvée

La Fête de l’Arbre 2017 s’ouvre à Lagrasse avec la projection à 10h du film Aigoual, la forêt retrouvée, un film de Marc Khanne.

Face aux problèmes liés à la désertification, un exemple rare et réussi de reforestation…

Au cours du XIXème siècle, dans les Cévennes, l’équilibre entre la population et son milieu naturel est rompu. Les industries, le surpâturage des moutons, ont réduit les forêts de l’Aigoual à une peau de chagrin. Avec l’érosion, les violentes pluies d’équinoxe (épisodes cévenols) ne tardent pas à provoquer des inondations qui ruinent les vallées. Il faudrait reboiser mais comment ? La population est contre, les techniques ne sont pas au point, les crédits sont insuffisants.

Deux hommes : le forestier Georges Fabre de l’administration des Eaux et Forêts, et le botaniste Charles Flahault, vont de 1875 à 1913 symboliser l’épopée d’un reboisement que des centaines d’habitants vont finalement accompagner. Profitant de la RTM, loi sur la restauration des terrains de montagne, 68 millions d’arbres seront plantés qui vont aboutir à la création d’une forêt de 16.000 hectares.

Un siècle plus tard, l’ONF et le Parc National des Cévennes gèrent ensemble cette nouvelle et jeune forêt qui semble plantée-là  » de toute éternité « . Entre les nécessités de la production et celles de la protection de l’environnement et de sa biodiversité, l’équilibre entre l’homme et la nature reste un travail de tous les jours.

Bandeau

Fête de l’Arbre : appel à bénévoles

Dans quelques semaines, la Fête de l’Arbre a lieu à Lagrasse !

Vous souhaitez participer à la dynamique d’un événement fédérateur, ancré dans le territoire, et qui promeut un retour de l’arbre dans nos campagnes ?

Bénévolez !

La Fete de l'Arbre à Lagrasse, le 3/12, sur la thématique Arbres et changement climatique

Du vendredi 1 au lundi 4 décembre, ou même dès maintenant pour les plus assidus, nous avons besoin de vous.

Vous trouverez en lien la fiche bénévole à remplir et nous retourner le plus tôt possible afin qu’on puisse monter les équipes.

A bientôt !

L’équipe A&P11 et N&P11

Bandeau

Fête de l’Arbre : 2 temps de préparation cette semaine

Vous souhaitez participer à la préparation amont de la Fête de l’Arbre à Lagrasse ?
Sortez vos agendas !

Ce lundi 23 octobre, de 14h à 16h à Lagrasse, réunion préparation logistique : travail sur l’implantation sur site (occupation des espaces, aménagement du site, etc.) et sur l’organisation matérielle (besoins en matériel, structures, liste de l’existant, possibilités d’hébergements bénévoles et participants, etc.).

Affiche de la fête de l'arbre 2017

Ce mercredi 25 octobre, de 9h à 17h à Limoux, réunion de sélection des exposants : examen des dossiers de candidature des exposants selon la méthodologie et les critères de qualité N&P ; vous avez des connaissances/compétences sur la production bio, l’artisanat écologique ou autre ? Venez les mettre à disposition !
Vous n’y connaissez pas grand chose ?? C’est tout de même l’occasion de découvrir et donner votre avis…
Participation sur une partie seulement de la journée possible – auberge espagnole à midi.

 

Vous voulez participer à un de ces deux temps ? Contactez-nous !